Ramadan 2020 : le CFCM donne des recommandations pour profiter du mois du jeûne tout en respectant le confinement

Posted by on Avr 1, 2020 in International

Le 28 mars dernier, le Conseil français du culte musulman a publié des recommandations pour les citoyens musulmans afin de mieux vivre le mois de ramadan 2020 durant la période de confinement.

Malgré que les mosquées en France resteront fermées aussi longtemps que la situation demande, les musulmans ne sont pas exemptés de jeûner le mois saint pour autant.

Le mois du jeûne au temps du coronavirus

Le mois d’avril de cette année est assez chargé de fêtes religieuses dont la semaine sainte pour les juifs et les catholiques ainsi que la Pâques juive. Pour les musulmans aussi, le calendrier est aussi important vu que le mois saint en Islam, le mois de Ramadan 2020 devrait débuter aux alentours du 23 avril prochains.

Selon le Conseil français du culte musulman, d’après les autorités sanitaires en France, le confinement qui est dû à la crise de la maladie du Coronavirus risque de se prolonger durant plusieurs semaines englobant ainsi le mois de jeûne en Islam.

Le Conseil a par ailleurs invité les musulmans en France, de respecter toutes les mesures de sécurité sanitaire mises en place par le gouvernement, et ce même durant le mois de ramadan.

Le mois de jeûne

Constituant le 4 e pilier en islam, jeûner le mois de ramadan, est pratiqué par plusieurs pratiquants musulmans en France. En effet, d’après les derniers chiffres publiés par l’Insee, en France prés de 5 millions de musulmans affirment pratiquer le mois de ramadan. Dans le monde, c’est prés de 1.5 milliards de personnes affirment être concernées par le jeûne du mois saint en Islam.

Durant le mois de ramadan, les musulmans doivent pratiquer le jeûne de l’aube jusqu’au coucher du soleil. La date du début du mois de ramadan 2020, comme toute les années continue d’avancer de prés de 11 jours d’une année à une autre. Les journées donc tant à se rétrécir par rapport à l’été, rendant la privation de boisson et de la nourriture de plus en plus facile.

Read More »

Municipales au temps de la Coronavirus : plusieurs maires présents durant le premier tour sont morts

Posted by on Mar 30, 2020 in Economie

Municipales au temps de la Coronavirus : plusieurs maires présents durant le premier tour sont morts

Selon le candidat à la mairie de la liste « J’aime Villefranche », Jean-Pierre Mangiapan, au moins deux maires qui ont participé au premier tour controversé des élections municipales qui a eu lieu le 15 mars dernier malgré la propagation continue de la maladie Covid-19, sont décédés du virus. En outre, nombreux participants et assesseurs au scrutin ont affirmé qu’ils sont tombés malades. Tandis que la maladie considérée par l’OMS comme une pandémie, continue ses ravages dans l’hexagone, plusieurs élus ne sont pas épargnés.

Les élections municipales au temps de la Covid-19

Après l’annonce du président de la République la décision du confinement sur tout le territoire de l’hexagone, le 16 mars dernier, un jour après le déroulement du premier tour des élections municipales et malgré les multiples mesures de prévention prise au cours de ces élections, deux maires sont décédés de la maladie. Selon, le conseiller de l’opposition à Villefranche-sur-Mer, Jean-Pierre Mangiapan, le premier est le maire de Beurey-Bauguay (Côte-d’Or), Jacques Lajeanne, qui a commencé à ressentir les symptômes de la maladie, un semaine après avoir participé au premier tour des élections municipales dans sa commune. Le maire sortant qui a décidé de ne pas briguer un nouveau mandat, était encore en poste suite aux conditions particulières qu’est en train de subir la France. Il est décédé à l’hôpital de Dijon, durant la nuit du 25 au 26 mars, selon son premier adjoint qui est aussi malade du Covid-19.
D’après son adjoint, le maire avait très souvent rendu visite à sa femme atteinte du virus à l’hôpital qui est décédée quelques jours après son mari.

Le maire de Saint-Nabor est décédé

François Lantz, le maire de Saint-Nabor, dans le département du Bas-Rhin, a aussi succombé au Covid- 19, le 27 mars dernier. En outre, deux de ses adjoints sont également porteurs de la maladie. Selon son premier adjoint, Régis Muller, les trois fonctionnaires de la mairie ont ressenti les symptômes, le lendemain du premier tour des élections municipales. La contamination a été effectuée quelques jours avant le 15 mars pense le premier adjoint de François Lantz.
Ce premier tour, qui a été critiqué par plusieurs candidats à cause de son taux d’abstention record, est toutefois, maintenu selon la décision du gouvernement.

Read More »

Avec l’épidémie de Covid-19, y a-t-il un risque d’annulation du jeûne du mois de Ramadan ?

Posted by on Mar 28, 2020 in France

Avec l’épidémie de Covid-19, y a-t-il un risque d’annulation du jeûne du mois de Ramadan ?

“Ô vous qui croyez, le jeûne vous est prescrit tout comme il a été prescrit à vos devanciers, afin que vous adoptiez la piété”, verset 184, sourate 2 (Al Baqara).
Les musulmans sont entrés ce lundi 30 mars 2020 dans le mois de Chaabane (huitième mois du calendrier islamique), mois saint précédant celui du Ramadan 2020. Mais en pleine crise de Covid-19, leurs habitudes religieuses (le jeûne, les prières, etc.) et leur quotidien se retrouvent entièrement chamboulés, bouleversés.
Depuis la mise en place du confinement, le 20 mars 2020, le président du CFCM, Mohamed Moussaoui, a appelé à annuler les prières du vendredi – ṣalāt al-jum'ah ; obligatoire pour tout musulman pubère – dans les mosquées. Quatre jours plus tard, les mosquées de France (Grande Mosquée de Paris, Mosquée d’Évry-courcouronnes, Grande Mosquée de Lyon, etc.) ont fermé leurs portes.

Le Conseil Français du Culte Musulman – ayant vocation à représenter les musulmans de France – a néanmoins appelé les imams à “tripler d’efforts afin d’accompagner les croyants dans leur vie spirituelle”. Comment ? Principalement via “des enregistrements vidéo ou audio” diffusés sur les réseaux sociaux.

Le Conseil Français du Culte Musulman donne des instructions pour vivre le mois de Ramadan en temps de confinement
Cette année, le mois d’avril est chargé en fêtes religieuses, avec principalement la Semaine Sainte et la Pâque juive pour les catholiques et les Juifs.

Pour les musulmans, le calendrier sera aussi important vu que le Ramadan, mois sacré de l’Islam, devrait débuter le vendredi 24 avril.

La fermeture des lieux de cultes ainsi que l’interdiction de tout rassemblement de plus de cinq personnes durant la période du confinement, qui risque de se prolonger pendant des jours, des semaines, voire des mois, entraîneraient éventuellement la suspension de plusieurs activités du Ramadan dans leurs formats habituels. Donc, les fidèles devraient effectuer leur jeûne dans des conditions spécifiques. Une situation très difficile à vivre pour tous les musulmans.
“Le confinement et l’épidémie de coronavirus ne sont pas un frein à la pratique du jeûne. Ramadan ne sera pas reporté ou annulé. Et même dans l’incapacité de participer aux prières collectives et confinés chez eux, les fidèles ne seront jamais abandonnés par les autorités religieuses”, précise Mohamed Moussaoui, le président du Conseil Français du Culte musulman.

Read More »

5G : la proposition vertueuse de l’Arcep aux opérateurs télécoms

Posted by on Mar 24, 2020 in France

5G : la proposition vertueuse de l’Arcep aux opérateurs télécoms

L’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse propose des contraintes de déploiement strictes, en échange d’un prix beaucoup moins élevés pour les blocs de fréquences.
La 5G, cinquième génération des réseaux mobiles, se déploie en France à partir de mars 2020, mais déjà se pose la question de la mutualisation (action qui consiste à mettre en commun des moyens, qu’ils soient logistiques, financiers, humains… pour réaliser des économies et réduire des coûts) des réseaux entre acteurs, ce qui pourrait avoir de divers avantages.
Les opérateurs télécoms français devraient-ils unir leurs forces afin de déployer les réseaux 5G en France ? C’est la question qui a été posée, en décembre dernier, au président-directeur général du groupe Paritel par ‘Les Echos’ tandis qu’il était sondé sur l’empreinte environnementale de sa société et sur les mesures qu’il comptait prendre pour la réduire.
Justement, l’un de ces leviers d’action pourrait être dans la mutualisation des réseaux des opérateurs de télécommunications français. À ce sujet, le PDG de la société Paritel se montre ouvert à cette perspective : “On peut dire que cette approche permet, entre autres, de réduire les coûts de déploiement”.
Depuis plusieurs années, la mutualisation des réseaux 5G dans l’Hexagone fait l’objet de réflexions. Le gendarme des télécoms a lancé en septembre dernier des travaux en ce sens. “À noter que cette mutualisation des infrastructures – autrement dit des réseaux – peut se faire sans ou avec mutualisation des fréquences”, précise Sébastien Soriano, le président de l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse.

Les promesses de la 5G

Le réseau 5G, normalement prévu pour 2020, va arriver trop vite et l’Hexagone se prépare déjà à ces nouveaux changements. L’opérateur de Jean-Philippe Bosnet y travaille depuis plusieurs années.
La 5G, qui a vocation à remplacer la 4G et la 4G+, va révolutionner le monde des télécoms. En effet, cette dernière promet un débit vingt fois supérieur à la 4G, soit 25 Gbits par seconde. Elle promet aussi une faible consommation énergétique et devrait, selon Sébastien Soriano, offrir une meilleure autonomie. “Ce réseau du futur ouvre de nouvelles portes dans le domaine de la technologie de pointe”, précise Houlin Zhao, le président de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT).

Read More »

Opérateurs télécom pour entreprise : comment bien choisir les services adéquats pour votre société ?

Posted by on Mar 19, 2020 in Médias

Opérateurs télécom pour entreprise : comment bien choisir les services adéquats pour votre société ?

Vous êtes chef d’entreprise vous voulez faire le bon choix du bon opérateur, et vous vous sentez perdu entre les différentes opérateurs télécom et les services qu’ils proposent ? Ne vous inquiétez pas, les experts dans le secteur travaillant au sein de l’un des meilleurs opérateurs télécom dans l’hexagone, Paritel, vous aiderez à faire le bon choix.

Les services proposés par les opérateurs

Afin de faire le bon choix des services adéquats pour le besoin de votre entreprise, il est important d’avoir une connaissance des services proposés par les différents opérateurs destinés essentiellement aux professionnels. Le service principal que proposent surtout les opérateurs est le Mobile Device Management ou aussi appelé MDM qui permet la gestion des différents terminaux mobiles. En effet, ce type de service constitue une solution permettant la gestion d’une flotte de mobiles. En outre, le MDM permet l’accomplissement de plusieurs tâches comme :
– Consultation et le suivi en temps réel la consommation des forfaits de chaque salarié ainsi que de la totalité du groupe : temps de navigation web, appels privés, ms/mms, appels internationaux… Ce type de gestion inventaire permet à l’entreprise de mieux gérer le budget téléphonique.
– Dépanner les utilisateurs et mettre à jour les appareils grâce à la prise de contrôle à distance.
– Gestion d’itinérance ou de la consommation de la data à l’étranger
– Effacer ou bloquer le contenu d’un appareil téléphonique à distance lors d’un vol

Comment choisir les meilleures offres téléphoniques mobiles professionnelles ?

Il existe plusieurs critères susceptibles d’aider les chefs d’entreprises de comparer entre les différentes offres de téléphonie mobiles professionnelle.
Il est important que l’entreprise établisse ses priorités selon ses exigences et ses besoins.
Parmi ces critères, on peut citer :
-utilisation de la formule des appels en illimité
-nombre d’heures d’appels
-les quantités de données de navigation web : 5 Go, 3 Go, 2 Go ou plus
-sms/mms illimités ou pas
-Inclure les appels internationaux ou pas
-Report des minutes non utilisées
-Utilisation des appareils fournis, des téléphones de dernières générations, smartphone 4 G.
-Préciser le type d’engagement à utiliser : sans engagement, 24 ou 12 mois.
Plusieurs éléments peuvent aussi être pris en compte afin de pouvoir regrouper plusieurs offres pour permettre un bon accès à ses employés, comme les offres proposées aux professionnels par l’un des meilleurs opérateurs de télécom Paritel.

Read More »