Affaire du théologien suisse : mobilisation grandissante autour de son sort judiciaire

Posted by on Avr 13, 2018 in Médias

     Affaire du théologien suisse : mobilisation grandissante autour de son sort judiciaire

 

Vidéo de l’épouse, tempête de tweets, pétition… L’incarcération de l’intellectuel musulman Tariq Ramadan, a fait naître une campagne de protestation et de soutien très active dans les cercles de l’islam militant, mais également du côté des grands recteurs de mosquées.

Une vaque de consolation apportée à la famille de l’islamologue


Depuis plusieurs semaines, les voix de partisans ne cessent de s’élever pour s’émouvoir du traitement judiciaire réservé à l’intellectuel suisse âgé de 55 ans. Inculpé et écroué depuis le 2 février, ils estiment son droit à la présomption d’innocence bafoué et son état de santé négligé.
Demandant sa remise en liberté et clamant son innocence, le conférencier affirme souffrir depuis plusieurs années d’une sclérose en plaques et d’une neuropathie périphérique affectant ses membres inférieurs. Toutefois, la chambre d’instruction avait jugé son état compatible avec sa détention.
Pour protester contre cette décision, plus d’une centaine de personnes se sont rassemblées devant le Palais de la justice. À Casablanca, également, une conférence de solidarité avec le théologien suisse a été organisée en présence de plusieurs figures de l’islam, très connues dans le monde arabe et ailleurs.

Par ailleurs, c’est sur la toile du web qu’on remarque le nombre grandissant des soutiens qui relaient la riposte. Cette dernière s’est élaborée autour du programme ‘‘ Résistance & Alternative ’’ ayant vu le jour en janvier pour favoriser et promouvoir les idées du petit-fils du fondateur égyptien de la confrérie des Frères musulmans. Depuis ses débuts, il a toujours développé un discours et des idées réformistes, quand ses détracteurs y trouvaient lieu à un projet d’islam politique.
Sur sa page Facebook officielle, le comité de soutien a relayé deux vidéos de l’épouse de l’islamologue, Iman Ramadan. Les deux vidéos ont été visionnées près de 700 000 fois pour la première et plus de 160 000 fois pour la seconde.
De plus, le comité a procédé au lancement sur les différents réseaux sociaux (Facebook , Twitter…) des comptes avec le hashtag faisant référence à la libération de l’intellectuel. Une pétition en ligne a été signée par plus de 100 000 intervenants pour la même cause.

La charge de la preuve


Les accusations diffamatoires sont aussi vieilles que l’acte lui-même, et les trois juges chargés de ce dossier le savent bien. Ces derniers devront démêler le vrai du faux en recourant à la confrontation des plaignantes avec l’accusé et en analysant à nouveau et minutieusement les différents témoignages. Dans cette affaire, il ne s’agit pas d’une femme qui aurait été approchée, et qui se serait immédiatement rendue au poste de police pour porter plainte. C’est bien plus compliqué que ça, il s’agit de faits qui remontent à plusieurs années, dont il est très difficile de dire s’il s’agissait d’un acte subit ou librement consenti entre adultes.
Après plus de cinq ans, il n’y aura probablement plus d’images de vidéo-surveillance, plus de témoins directs, plus d’historique des conversations téléphoniques. Ça sera la parole de l’un contre la parole de l’autre, voire même la parole de plusieurs contre celle de l’accusé. En l’absence de preuves concrètes et valides, cela ne restera que des accusations non fondées.

Read More »

   Réseaux sans fils : innovation technologique

Posted by on Avr 5, 2018 in Economie

   Réseaux sans fils : innovation technologique

 

 

  Communication sans fil

 

Méthodes de mesure de l’efficacité énergétique dans les systèmes de communication sans fil :

Il est important de comprendre les mesures significatives qui identifient le rendement obtenu grâce aux nouvelles stratégies éco-énergétiques dans les réseaux de communication sans fil.

Deux méthodes importantes sont utilisées principalement pour la comparaison dans les systèmes de communication.

Ces deux méthodes de mesure sont la classification de la consommation d’énergie et le gain de consommation d’énergie.

 

L’ECR mesure la quantité d’énergie consommée par bit d’information correctement acheminé à travers le réseau et se mesure en joules par bit.

L’ECR est une mesure relative utilisée essentiellement pour comparer deux systèmes ; cette mesure exprime la ration d’énergie consommée par les systèmes de base et celle consommée par le système soumis au test.

Bien que les méthodes de mesure de l’efficacité énergétique à l’échelle des composants et de l’équipement soient plutôt simples à définir, il est plus difficile de les définir à l’échelle d’un système ou d’un réseau.

Il est important de recourir à différentes méthodes, compte tenu de la différence intrinsèque entre plusieurs systèmes de communication et mesures de rendement.

 

À l’avenir, mesurer l’efficacité énergétique impliquera également de prendre en considération les coûts de déploiement tels que la construction du site, la connexion et les besoins liés à la qualité de service, tels que le délai de transmission, ainsi que l’efficacité spectrale, afin de pouvoir estimer le véritable niveau d’efficacité du système.

De nouvelles recherches sont nécessaires, dans le but de minimiser la consommation d’énergie des architectures et réseaux de téléphonie sans fil.

 

  Efficacité énergétique des stations de base

 

Le nombre de stations de base à travers le monde a augmenté de plusieurs millions ces dernières années, ce qui a entraîné une importante hausse de la consommation d’énergie par les opérateurs de téléphonie mobile (Orange, Paritel, SFR, Bouygues télécom…).

 

 Réseaux de téléphonie sans fil

Dans le cas des réseaux de téléphonie sans fil, nouvelle génération basés sur des stratégies de relais et de sauts multiples, on a actuellement recours, à un ajustement limité de la taille des cellules, appelé “celle-breathing”.

Avec ce système, une cellule encombrée par un trafic trop élevé ou des interférences trop nombreuses peut réduire ses dimensions par contrôle d’énergie, transférant ainsi, l’utilisateur mobile vers les cellules voisines.

 

La principale nécessité porte sur une gestion plus poussée à l’échelle du réseau, selon laquelle les multiples stations de base pourraient se coordonner entre elles.

Comme une station de base en fonctionnement consomme une quantité considérable d’énergie, le fait de laisser les stations de base se mettre en veille sélectivement en se basant sur leur volume de trafic permettrait d’économiser une importante quantité d’énergie.

 

  Comment garder ses clients satisfaits ?

 

Pour les opérateurs, les complexités du déploiement de solutions sans fil peuvent mener à une faible croissance sur le marché, à la perte de revenus, et souvent, à des retards de livraison.

Donc, ils doivent déployer, créer et planifier des réseaux sans fils intérieurs plus rapidement.

La connectivité sans fil est maintenant essentielle !

Les opérateurs qui offrent les meilleurs débits : Paritel (meilleur opérateur mobile en 2018), Orange, SFR et Bouygues télécom.

Read More »

Pilotez votre drone en toute sécurité !

Posted by on Mar 16, 2018 in Divers

Pilotez votre drone en toute sécurité !

 

Si vous considérez l’acquisition d’un drone de loisir, pour vous initier au vol pendant vos vacances, à la photographie ou aux vidéos, ou tout simplement pour le plaisir, gardez à l’esprit que cette petite technologie devenue très à la mode auprès du grand public, n’est pas qu’un simple jouet.
De ce fait, avant de lancer dans le pilotage des drones, il est impératif d’appréhender quelques détails importants et de prendre connaissance de certaines règles afin d’éviter toutes mauvaises surprises.
Dans ce qui suit, on vous éclaire sur la façon dont vous pouvez piloter votre appareil volant en toute sécurité et sans le moindre risque.

Prenez connaissance de la réglementation

Pour des raisons de sécurité, en France, l’espace aérien est particulièrement réglementé. Qu’il soit amateur ou professionnel, tout utilisateur de drone, doit impérativement prendre connaissance de la loi en vigueur.
Ces règles peuvent passer de simples consignes de sécurité et de respect de la vie privée d’autrui aux restrictions de vol.

Voici une brève liste des règles les plus importantes à prendre en compte :
– Il est strictement interdit de faire voler un drone en zone urbaine, comme les rues, les parcs, les plages, les stades ainsi que les zones à proximité des bases militaires et des aérodromes.
Pour savoir quelles zones de votre région sont interdites, vous pouvez consulter l’application ‘‘aip-drones.fr’’.
– Ne jamais filmer les gens à leur insu
– respecter une hauteur maximale de 150 mètre
– Ne pas piloter le drone depuis un véhicule en mouvement
– garder toujours l’œil attentif sur votre appareil lors du vol


Adaptez le choix de votre drone en tant que débutant

Comme le recommandent les experts du site High-Tech « On a testé pour vous », dans leur rédaction spéciale « drones», il ne faudrait pas vous lancer dans un investissement onéreux lors de l’achat de votre tout premier drone, vous risquerez fort de le regretter. Choisissez donc un drone de moyenne gamme et de petite taille, facile à manipuler et à commander et qui résiste mieux aux chocs.

Ces drones à prix abordables, vous permettront d’assimiler les bons réflexes de pilotage avant de vous lancer si vous le désirez au pilotage d’un quadrirotor grand format à la pointe de la technologie.

Se former avant de prendre les commandes


Ne vous laissez pas impressionner par les beaux slogans publicitaires du type ‘‘ Pilotage totalement assisté ou notre drone ne nécessite d’avoir aucune notion de pilotage au préalable ’’. En effet, les manœuvres peuvent se complexifier lors de virages ou de mouvement plus élaborés (looping, tonneaux…).
S’il s’avère plus facile de piloter un drone de loisir que de piloter un drone professionnel, il est cependant indispensable d’apprendre quelques notions de base avant de se mettre au pilotage de l’un ou de l’autre :
• lisez minutieusement le mode d’emploi et prêtez attention à toutes les informations capables de vous éclairer lors de la mise en marche des moteurs.
• Choisissez un espace dégagé de tout obstacle et avec peu ou pas de présence humaine.
• Commencez avec des pratiques simples, que ce soit avec tablette, smartphone, ou télécommande, le pilotage doit rester classique (haut, bas, gauche, cercles ou petits huit, etc.).
• Anticipez l’arrêt de votre drone, en vérifiant toujours le niveau de la batterie.

Toujours en mode automatique

Évitez de commencer directement à voler en mode manuel, ce mode est réservé plus aux pilotes plus confirmés, opter donc pour le mode automatique.
Un grand nombre de drones, intègre le mode d’arrêt direct des hélices en cas de contact ou de choc.
Si ce n’est pas le cas de votre appareil, il sera préférable que vous vous procureriez des carène à pas plus de 10 euros pour protéger vos hélices et vous éviter d’entailler bêtement les doigts.


Apprendre à voler

Dans toutes les phases d’apprentissage, l’entraînement est la base du pilotage.
Lorsque vous penser avoir acquis les capacités suffisantes en vol ou savoir maîtriser les commandes de pilotage, n’est jamais acquis dans la vie. Il faut toujours entretenir ses capacités de vol via un entraînement régulier.
Au tout début, fixez-vous un objectif de décollage et d’atterrissage par rapport à un point fixe, tout en variant la direction du drone par rapport à votre emplacement. Cela vous permettra d’améliorer votre vision dans l’espace ainsi que d’acquérir les bons réflexes de pilotage.

Pour savoir quel drone choisir, n’hésitez pas à cliquer directement sur le lien du site « On a testé pour vous », où vous trouverez un guide d’achats complet sur les meilleurs mini/nano drones pas chers.

Read More »

Les entreprises face à la digitalisation

Posted by on Mar 8, 2018 in France

Les entreprises face à la digitalisation

 

Depuis quelques années, les gadgets numériques (ordinateurs, smartphones, tablettes, smart TV…) transforment notre quotidien et révolutionnent notre façon d’accéder à l’information.

Avec l’apparition de l’ère digitale, nous sommes connectés en permanence en tous lieux et pour tous les usages.

Ce lien direct entre consommateurs et entreprises, oblige les entreprises à réinventer leurs modèles économiques et toute la chaîne interne de fonctionnement. Ce qui rend incontournables et complémentaires les fonctions du commercial, du communication marketing et de ressources humaines dans la digitalisation d’une entreprise.

Internet à révolutionné nos pratiques. Aujourd’hui le parcours client est beaucoup mieux connu et la fonction communication marketing joue un rôle indispensable dans la définition du sort de l’entreprise.

Les nouveaux outils de communication en transformant la relation client ont également fait évolué la stratégie commerciale de l’entreprise

 

La vente, aujourd’hui ne s’arrête pas à la vente pure d’un article ou d’un produit elle va au-delà. Les entreprises modernes visent alors à mettre en place des cycles de fidélisation liés aux réseaux sociaux qui permettent d’être plus proche de son client.

 

Les enjeux de la Transformation Digitale

« Participer à des jeux, faire des réclamations, s’informer sur un produit… la relation entre client et marque, n’a jamais été aussi facile. »

Les réseaux sociaux deviennent stratégiques pour l’entreprise et s’invitent peu à peu dans l’organisation managériale.

Jeudi dernier la journaliste très douée et la présentatrice de renommée, Audrey Crespo-Mara a reçu le directeur adjoint de la stratégie, du développement, de l’innovation du Groupe de la restauration collecttive, Elior Groupe, monsieur Cyril Capliez dans son émission « LCI Matin » pour nous parler des nouveaux outils digitaux utilisés par son entreprise (Elior Group) et de l’importance de la digitalisation dans une entreprise.

 

« Informer, convaincre, rassurer, recruter, à quoi sert au juste la digitalisation? » Interroge l’animatrice et l’intervieweuse phare de LCI, Audrey Crespo-Mara.

 

« Certes, on est le leader de la distribution collective en France et une référence considérable dans le domaine de l’alimentation,mais nous avons besoin comme toutes les entreprises modernes d’une pratique managériale innovante ainsi que des outils qui nous permettent de communiquer en temps réel avec nos clients et nos collaborateurs. »

Pour conclure, la digitalisation offre aux entreprises une relation plus directes avec ses collaborateurs et des clients.

C’est une évolution vers laquelle toute entreprise est obligée d’aller afin de garantir sa résistance et sa présence sur le marché.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Read More »

     Les grandes innovations technologiques

Posted by on Fév 28, 2018 in Divers

     Les grandes innovations technologiques

 

Du réseau aux nouvelles alliances :

Entre “l’extase et l’effroi”, le basculement de l’informatique mondiale vers “Internet” ouvre les portes d’une nouvelle ère.

 

    Enfin vint l’Internet :

En termes techniques et industriels, le Net n’implique aucune innovation notable.

Le protocole TCP-IP qui a donné son nom au réseau n’existe-t-il pas depuis 1974 et le “Net” n’a-t-il pas été utilisé pendant près de quinze ans par le monde des chercheurs et des universitaires sans pour autant révolutionner l’informatique ?

Son succès s’inscrit dans un temps social de convergences entre des fournisseurs de matériels, de logiciels et de services “en panne” de relance et un public en quête d’une intelligence collective jusqu’alors émietté dans des réseaux de la connaissance diversifiés et inégalement accessibles.

 

Par ailleurs, quelques vingt ans après l’effervescence hippie des débuts de la micro-informatique, il peut être tentant d’établir un parallèle entre l’arrivée à maturité d’une génération désormais yuppie et l’affirmation du “réseau des réseaux”, comme si le temps long de l’informatique pouvait concilier invariant technologique et variabilité des hommes.

    WWW : World Wide Web

Les principes de fonctionnement du World Wide Web, ce sous-ensemble d’Internet en logique d’hyper-média, ramènent fatalement à la théorie du chaos dans laquelle ordre et désordre sont les deux facettes de l’imprévisibilité du monde.

Les principes de cette extension “en éponge” sont les suivants :

– Connexion ; tout point peut être relié à n’importe quel autre ;

– Multiplicité et hétérogénéité des nœuds et flux ;

– Métamorphose par réélaboration permanente du réseau ;

– Rupture et ouverture : le système n’a pas de limite.

 

En tant que lieu virtuel et diffus de l’expérimentation sociale de la communication, lieu de confrontation entre l’univers réglementé des télécommunications et celui plus libre (libertaire) de la micro-informatique, Internet génère de facto de la standardisation.

Tout d’abord, parce que le réseau n’appartient en tant que tel à personne, ni à ses utilisateurs, ni à ses fournisseurs, cas unique dans l’histoire de l’informatique.

 

 

   Internet, c’est quoi ?

En termes industriels, Internet est un vivier de standards techniques et logiciels qui ont fait leur preuve, au point d’être adoptés par les réseaux d’entreprises (l’Intranet), et toute technologie née en dehors soit désormais y faire ses preuves.

L’analyse de la structure des entreprises de l’oligopole informatique a montré que l’Internet est le moteur déterminant de la relance pour l’ensemble des firmes.

De la construction périphériques spécifiques de réseaux à l’écriture de logiciels de communication, de la fourniture de services “on line” à l’intégration du réseau en entreprises, start-ups et majors ont relancé une nouvelle dynamique et la Silicon Valley, annoncée moribonde au début des années 90, y puise une nouvelle jouvence.

Notre époque “trans-moderne” serait alors celle de la régulation entre une “communication-monde”, et des dispositifs socio-techniques verticaux ayant pour mission l’extraction des couches nécessaires d’informations aux organisations.

  XXIe siècle : les innovations qui ont changé notre monde.

Les nouvelles technologies (PC portables, les appareils photo numériques, les tablettes….) ont pu façonner notre siècle.

Grâce d’une part au perfectionnement croissant des capteurs en tous genres (micros, caméras, PC…) et d’autre part, à l’immense puissance des machines, qui captent de plus en plus les informations.

Pour conclure, disons juste que le tout sera démultiplié et permis par l’essor des “Big-data”, autrement-dit, la capacité croissante des ordinateurs à détecter des corrélations et également, à traiter des masses de données.

 

Vous souhaitez acheter un nouvel ordinateur ou faire évoluer celui que vous possédez déjà ? Le guide d’achats “on a testé pour vous” est fait pour vous !

Découvrez donc la nouvelle sélection de “on a testé pour vousdes meilleurs ordinateurs portables 2018 et laissez-vous guider par ce site comparateur de produits High-tech !

Read More »