Élections Municipales 2020 : l’ancien maire de Villefranche-sur-Mer dénonce les mensonges propagées par Christophe Trojani

Posted by on Mar 16, 2020 in Médias

Élections Municipales 2020 : l’ancien maire de Villefranche-sur-Mer dénonce les mensonges propagées par Christophe Trojani

Élections Municipales 2020 : l’ancien maire de Villefranche-sur-Mer dénonce les mensonges propagées par Christophe Trojani

Les fake-news propagées par le maire de Villefranche-sur-Mer

Dans la commune de Villefranche-sur-Mer, alors que les électeurs se préparent à voter ce dimanche pour leur prochain maire, les élections sont de plus en plus tendues. En effet, aprés l’affaire de la fermeture de la boulangerie au centre ville qui a provoqué un énorme débat chez les villefranchois,Gérard Grosgogeat, l’ancien maire de Villefranche-sur-Mer, a publié une lettre ouverte à l’édile actuel dans laquelle il déplore la passivité du maire sortant Christope Trojani.

Cette réaction vient en réponse à l’attaque du maire sortant contre Gérard Grosgogeat. En effet, pour défendre le bilan financier de ces 6 dernières années, Christophe Trojani avait assuré qu’il a réalisé un formidable travail afin de pourvoir de redresser les comptes de la commune que l’ancien maire aurait laissé dans un état assez piteux.

La bonne gestion de l’ancien maire de Villefranche-sur-Mer

La déclaration du Christophe Trojani n’était pas du goût de Gérard Grosgogeat, qui a été réélu trois fois par les Villefranchois. Maire de 1995 à 2014, il a demandé à son successeur d’évoquer son parcours avec respect. Gérard Grosgogeat, demande surtout à Christophe Trojani d’arrêter de diffuser des fake-news et des déclarations fausses, afin de dérouter les électeurs et de gagner leur sympathie. En effet, Jean-Pierre Mangiapan, le conseiller de l’opposition et ex-adjoint de Gérard Grosgogeat, assure que d’après le rapport de la chambre régionale, les comptes de l’ex-maire de la commune qui concerne la gestion de Villefranche durant ses mandatures, sont en dehors de tout soupçon de l’endettement de la commune.

Le contre attaque de l’ex-maire

L’ancien maire de Villefranche-sur-Mer accuse le maire sortant Christophe Trojani d’être impliqué dans l’immeuble bradé à un bailleur social en faisant une belle plus-value. Une affaire qui prouve le manque d’humanité du maire sortant vis-à-vis des personnes âgées et précaires de Villefranche-sur-Mer, tout en manquant de respect à ses adversaires.

La déclaration de l’ancien maire, Gérard Grosgogeat a fait le buzz des réseaux sociaux en assurant qu’il soutient clairement la liste de « J’aime Villefranche » dont Jean-Pierre Mangiapan est en tête.

Read More »

Très haut débit (THD) : les opérateurs télécoms devront accélérer les déploiements pour tenir leurs objectifs

Posted by on Mar 10, 2020 in France

Très haut débit (THD) : les opérateurs télécoms devront accélérer les déploiements pour tenir leurs objectifs

Tant en zone d'initiative privée que d’initiative publique, la perspective d’une large couverture du territoire en FTTH à l’horizon 2024 semble s’éloigner.

Fin janvier, le régulateur des télécoms a publié les statistiques actualisées de son observatoire des déploiements du THD, et principalement des réseaux FTTH et FTTLA. Bouygues Telecom, Paritel, Free, Orange et SFR veulent accélérer leurs investissements dans le THD fixe. Ces derniers veulent préserver leur part de marché. Pour chacun de ceux- ci, il s’agit notamment de ne pas se faire dépasser par la concurrence.

Lors de la présentation de ses résultats trimestriels, jeudi dernier, Paritel, l’opérateur télécom de proximité pour TPE/PME, a précisé ses ambitions en matière de THD. “Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ces ambitions sont trop élevées”, ajoute Sébastien Soriano, le président de l’Arcep – l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse.

L’opérateur de Jean-Christophe Bosnet dispose actuellement de plus de 5 millions de lignes ‘Fiber To Fiber’. Ce dernier veut atteindre les 12 millions de foyers raccordables (ou éligibles) à l’horizon 2022. “Investir dans cette nouvelle technologie est devenu stratégique. Donc, cette année, on va dédier une part beaucoup plus importante au déploiement de la fibre optique, ou des réseaux FTTH”, assure le président-directeur général du groupe. Ce nouveau réseau fibré doit remplacer, dans quelques années, le vieux réseaux cuivré. Celui-ci doit permettre d’offrir aux sociétés et aux citoyens un Internet ultrarapide – 200 fois plus rapide que l’ADSL.

En effet, avec la croissance de nouveaux services hébergés dans le Cloud computing, la multiplication des écrans à la maison et l’essor de la consommation du streaming et de vidéos, le besoin en bande va en crescendo.

Plus de 5 millions d’abonnés à la fibre optique en France

Les cinq principaux opérateurs télécoms français – Orange, Paritel, Free, SFR et Bouygues Telecom – déploient la fibre à marche forcée. Le rythme s’est accéléré considérablement au premier trimestre 2020, au point de battre des records, selon l’Union Internationale des Télécommunications (UIT).

La fibre optique, cette nouvelle technologie qui a vocation à remplacer l’ADSL, est actuellement le plus grand chantier des opérateurs télécoms français. Ce nouveau réseau fibré se substituera progressivement, dans les trois prochaines années, au fil de téléphone en cuivre afin d’acheminer Internet, la télévision et le téléphone dans les locaux des abonnés.

Read More »

Plusieurs opérateurs se lancent dans les services de messagerie et de stockage

Posted by on Mar 4, 2020 in Médias

Plusieurs opérateurs se lancent dans les services de messagerie et de stockage

Selon l’un des responsable travaillant chez l’opérateur Paritel, plusieurs opérateurs ont opté de lancer le stockage et la messagerie grâce à SmartCloud d’IBM.

En effet, les installateurs issus de la voix recherchent de nouvelles offres afin de satisfaire la demande des entreprises. Ce qui constitue une question vitale vue la dégradation du marché de communication d’une façon historique.

Les opérateurs cherchent à innover

L’un des opérateurs qui visent à s’innover en accélérant leur mutation, on peut citer Paritel, qui a été créée en 1991 afin de mettre à disposition des entreprises en premier lieu les services de télécommunication. L’opérateur étant lié à Siemens pour les services de Pabx, Paritel est devenu un opérateur après l’achat de Ipnotic en 2009. Devenant ainsi un spécialiste du centrex grâce à l’ajout de l’infrastructure Cirpack amis aussi à l’apport de la licence opérateur L33-1. En mois d’avril 2011, l’opérateur a lancé ses propres offres concernant les entreprises. Avec plus de 40 agences, l’opérateur s’adresse essentiellement aux PME.

Du nouveau chez les opérateurs

D’après le PDG de l’opérateur préparer plus de 2 ans une nouvelle étape, en visant à lancer des services concernant le poste de travail. Après plusieurs examens différentes possibilités, l’opérateur a opté pour IBM pour sa solution SmartCloud for Social Business.

Le PDG de IBM, Christian Bonnafont, a déclaré que l’opérateur assure une bonne couverture géographique, en affirmant qu’il assure une bonne volonté de cet opérateur au sein du marché de la télécommunication en proposant plusieurs services destinées essentiellement aux petites et moyennes entreprises.

Les deux formules mis en place par l’opérateur

L’opérateur propose deux nouvelles formules dont la messagerie, du partage des fichiers et le web conferencing. Portant le nom d’OptiConnect, les deux formules sont : CloudPro, destiné essentiellement pour les TPE (constituées de 5 salariés) et le Cloud Absolu pour les entreprises plus grandes. Ces deux formules peuvent compter comme des offres de base, la messagerie ainsi que l’accès à l’Adsl.

En outre, la formule du Cloud Absolu propose en plus, la messagerie instantanée, un stockage plus important, une suite bureautique du web conferencing, un partage de fichiers et un réseau social d’entreprise.

Read More »

Plan France Très Haut Débit (PFTHD) : accélérer encore la couverture en THD des territoires ruraux

Posted by on Fév 27, 2020 in Médias

Plan France Très Haut Débit (PFTHD) : accélérer encore la couverture en THD des territoires ruraux

À ce jour, plus de 38 % des Français n’ont pas encore accès à une connexion performante, selon les dernières données publiées lundi par l’Union Internationale des Télécommunications (UIT).

Le but du PFTHD, lancé en octobre dernier, est de donner à tous les Français (habitations et entreprises) un accès internet performant. Grâce à ce dernier, les sociétés pourront être plus compétitives et développer leur activité, les services publics pourront se moderniser, y compris dans les zones de montagne et rurales, etc, et des emplois seront créés.

L’ensemble du pays pourra ainsi accéder à : un THD fixe (60 Mbits/s) à l’horizon 2023 ; un bon haut débit fixe (15 Mbits/s) à l’horizon 2022.

Ainsi, d’ici 2023, près de 96 % des foyers auront accès au THD, grâce principalement au réseau FTTH (Fiber To The Home ; Fiber To Fiber), soit 42 millions de foyers.

“Le très haut débit permet aussi de développer : de nouveaux services médicaux, permettant un accès aux soins pour tous, une prise en charge plus rapides des malades ; un accès facilité aux jeux vidéo, aux séries TV, à l’art, au cinéma, etc. ; et de nouvelles formes d’apprentissage : soutien scolaire interactif, tablettes tactiles, manuels numériques enrichis…”, ajoute le PDG du groupe Paritel, Jean-Philippe Bosnet.

Selon les dires du président-directeur général de la société Paritel, le rythme du déploiement s’accélère en zone rurale. “Au quatrième trimestre 2019, on comptait près de 26 millions de foyers éligibles à la fibre optique, dont plus de 5 millions de foyers en zone rurale”, précise-t-il.

L’État a décidé de débloquer 320 millions d’euros de financements complémentaires afin de permettre la généralisation du déploiement de la fibre dans 30 collectivités.

France : les abonnements à très haut débit atteignent la barre des 7 millions

La THD poursuit sa progression dans l’Hexagone. Ainsi, début janvier 2020, le nombre d’abonnements a progressé de 580 000 pour atteindre 7 millions, selon le nouvel observatoire de l’Arcep (l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse).

Au global, près de 3. 9 millions d’abonnements complémentaires ont été enregistrés en seulement quatre mois, ce qui représente une hausse de 41 % par rapport à l’année dernière.

“Les acteurs du marché doivent donc investir massivement, sans subvention publique, pour déployer la fibre optique sur l’ensemble du territoire, d’ici 2023. Je souhaite accélérer le calendrier pour arriver à une couverture en THD à l’horizon 2023”, déclare Emmanuel Macron, le président de la République française.

Read More »

Élections municipales 2020

Posted by on Fév 17, 2020 in Politique

Élections municipales 2020

Quelles sont les fonctions d’un maire ?

Le maire, premier représentant d’une commune (ou d’une ville), est élu tous les six ans par le conseil municipal.

Le conseil municipal représente généralement les habitants de la ville qu’il administre. Ses membres – conseillers municipaux, conseillers communautaires, etc. – sont élus, lors des élections municipales, au suffrage universel direct (SUD).
Depuis la loi du 2 janvier 1990, ses attributions sont devenues trop larges. Il émet des vœux sur tous les sujets d'intérêt local.

Principales attributions du conseil municipal

-L’action économique : aide à l’installation de sociétés sur le territoire de la commune.
– L’action culturelle : organisation de manifestations culturelles et gestion des équipements culturels.
– Les équipements sociaux, scolaires, de loisirs, culturels et sportifs.
– Le développement et l’aménagement de la commune, la circulation, l’éclairage, la voirie, la protection de l’environnement, les espaces verts, etc.
– La suppression et la création des emplois communaux.
– Le vote du budget communal.
– L’élection du maire de la ville et de ses adjoints (ou ses associés).

Principales attributions du maire
Le maire est chargé, en qualité de pouvoir exécutif, d’exécuter les décisions du Conseil municipal, principalement
– Exécuter et passer les marchés et contrats publics.
– Pourvoir à la sauvegarde des intérêts de la commune.
– Représenter la commune en justice.
– Ordonnancer les dépenses et proposer le budget.
– L’acceptation des legs et dons.
– La délivrance des concessions dans les cimetières.
– La réalisation de certains emprunts.
– La modification et la fixation de l’affection des propriétés communales.
Le maire, placé sous l’autorité du Préfet, garantit : la publication des réglementations et des lois, la tenue des élections (élections municipales, élection présidentielle, élections législatives, élections sénatoriales, élections régionales, élections départementales, le référendum, etc.) et l’officialisation des signatures.
Municipales 2020 : qui peut être candidat ?
Pour être éligible en qualité de maire, 5 conditions doivent être réunies :
– Être candidat dans une seule commune
– Avoir satisfait aux obligations militaires
– Avoir la citoyenneté d’un État membre de l’UE ou la nationalité française
– Avoir au moins dix-huit ans ;
– Être inscrit au rôle des contributions directes de la ville ou être électeur de la commune.
À défaut de respecter ces conditions, le candidat n’est pas éligible. Destinées à renouveler l’ensemble des conseillers communautaires et des conseillers municipaux, les municipales sont organisées les samedis 14 (premier tour) et 21 (deuxième tour) mars 2020.

Mangiapan Jean-Pierre, le leader de l’opposition, a décidé de répartir dans la bataille avec une équipe renouvelée. En annonçant sa candidature, en décembre 2019, celui-ci met fin au faux suspense qui régnait la rade. Jean-Pierre Mangiapan mise principalement sur la jeunesse. Il a présenté, le mois dernier, son nouveau projet : le ‘Conseil des jeunes de Villefranche’.

Read More »