Élections Municipales 2020 : l’ancien maire de Villefranche-sur-Mer dénonce les mensonges propagées par Christophe Trojani

Élections Municipales 2020 : l’ancien maire de Villefranche-sur-Mer dénonce les mensonges propagées par Christophe Trojani

Posted by on Mar 16, 2020 in Médias

Élections Municipales 2020 : l’ancien maire de Villefranche-sur-Mer dénonce les mensonges propagées par Christophe Trojani

Élections Municipales 2020 : l’ancien maire de Villefranche-sur-Mer dénonce les mensonges propagées par Christophe Trojani

Les fake-news propagées par le maire de Villefranche-sur-Mer

Dans la commune de Villefranche-sur-Mer, alors que les électeurs se préparent à voter ce dimanche pour leur prochain maire, les élections sont de plus en plus tendues. En effet, aprés l’affaire de la fermeture de la boulangerie au centre ville qui a provoqué un énorme débat chez les villefranchois,Gérard Grosgogeat, l’ancien maire de Villefranche-sur-Mer, a publié une lettre ouverte à l’édile actuel dans laquelle il déplore la passivité du maire sortant Christope Trojani.

Cette réaction vient en réponse à l’attaque du maire sortant contre Gérard Grosgogeat. En effet, pour défendre le bilan financier de ces 6 dernières années, Christophe Trojani avait assuré qu’il a réalisé un formidable travail afin de pourvoir de redresser les comptes de la commune que l’ancien maire aurait laissé dans un état assez piteux.

La bonne gestion de l’ancien maire de Villefranche-sur-Mer

La déclaration du Christophe Trojani n’était pas du goût de Gérard Grosgogeat, qui a été réélu trois fois par les Villefranchois. Maire de 1995 à 2014, il a demandé à son successeur d’évoquer son parcours avec respect. Gérard Grosgogeat, demande surtout à Christophe Trojani d’arrêter de diffuser des fake-news et des déclarations fausses, afin de dérouter les électeurs et de gagner leur sympathie. En effet, Jean-Pierre Mangiapan, le conseiller de l’opposition et ex-adjoint de Gérard Grosgogeat, assure que d’après le rapport de la chambre régionale, les comptes de l’ex-maire de la commune qui concerne la gestion de Villefranche durant ses mandatures, sont en dehors de tout soupçon de l’endettement de la commune.

Le contre attaque de l’ex-maire

L’ancien maire de Villefranche-sur-Mer accuse le maire sortant Christophe Trojani d’être impliqué dans l’immeuble bradé à un bailleur social en faisant une belle plus-value. Une affaire qui prouve le manque d’humanité du maire sortant vis-à-vis des personnes âgées et précaires de Villefranche-sur-Mer, tout en manquant de respect à ses adversaires.

La déclaration de l’ancien maire, Gérard Grosgogeat a fait le buzz des réseaux sociaux en assurant qu’il soutient clairement la liste de « J’aime Villefranche » dont Jean-Pierre Mangiapan est en tête.