Football Leaks : Meunier explique la nature de la prime d’éthique

Football Leaks : Meunier explique la nature de la prime d’éthique

Posted by on Juil 8, 2019 in Médias

Football Leaks : Meunier explique la nature de la prime d’éthique

Après les révélations qui ont été diffusées par l’émission d’Envoyé Spécial sur France 2, le 8 novembre dernier, portant sur la prime d’éthique que touchent les joueurs du PSG, les dirigeants ainsi que les joueurs du club parisien, ont voulu apporter quelques précisions afin de répondre à ces accusations soit en accordant des interviews soit en publiant des statuts sur les réseaux sociaux.

Les joueurs sortent de leur silence

Après l’affaire du fair-play financier, les médias français se tournent vers une nouvelle révélation qui concerne la prime d’éthique ou appelé par certains médias la prime d’applaudissement. En diffusant le 8 novembre dernier sur Paname Squad, les montants des primes d’éthiques que touchent les joueurs du PSG, allant jusqu’à 375 000 euros pour juste aller saluer les supporters du club après chaque match, l’information a choqué plus d’un.
Le journaliste sportif belge a commenté ses révélations sur Tweeter en publiant « Plus rien ne m’étonne dans ce milieu, toutefois, une prime pour aller saluer les supporters, cela, c’est aberrant ». Suite à cette publication le défenseur du club parisien, Thomas Meunier, a tenu à répondre via Tweeter en expliquant « Si je peux me permettre, la prime éthique comprend un grand nombre de critères et d’obligations que doit respecter chaque joueur envers son club, les supporters, mais aussi ses co-équipiers. C’est vraiment très loin d’une simple prime d’applaudissement. Fausse News. »

Les dirigeants veulent mettre la lumière sur l’affaire

Le directeur de la communication du PSG, Jean-Martial Ribes, a expliqué « la prime d’éthique qui a été évoquée dans le reportage de France 2, n’est rien d’autre qu’une partie du salaire, que le joueur touche, si et seulement si, il respecte un certain nombre d’obligations, dont la discipline, l’assiduité et le respect du comportement et d’autrui. En effet, c’est plus un malus infligé aux joueurs qu’un bonus ».
Alors que le président du PSG, Nasser Al Khelaïfi est de nature discret et préfère ne pas commenter ces accusations, le directeur général délégué du club parisien, Jean Claude Blanc a riposté à toutes ces pseudo-révélations « la prime d’éthique dans le club parisien varie de 33 000 euros à 375 000 euros. Il est important de préciser que ce système de prime d’éthique est monnaie courante dans les plus grands clubs en Europe. En outre, les joueurs du PSG sont tenus à respecter, prés de 12 règles pour toucher cette prime dont respecter ses co-équipiers, respecter ses adversaires ainsi que les arbitres, mais encore être ponctuel et assidu durant les entraînements, ainsi que respecter les engagements du club avec les médias ».
Jean-Martial Ribes, bras droit de Nasser Al Khelaïfi, a tenu à préciser qu’aucun joueur n’a jamais été pénalisé, parce qu’il n’a pas applaudi les supporter après les matchs.