La France, l’autre pays de la bière

La France, l’autre pays de la bière

Posted by on Déc 7, 2017 in Divers

La France, l’autre pays de la bière

Le nombre des micro-brasseries et des bars spécialisés ont explosé ces dernières années en France. Avec l’émergence de plus en plus de marques de bières artisanales, et le lancement de la tendance de la fabrication maison chez les particuliers, les français deviennent de plus en plus accro à ce type de breuvage. Comment expliquer ce succès fulgurant de la bière en France ?

Délaisser les bières industrielles

Nous avons rencontré quelques passionnés de la bière en France, pour nous expliquer ce nouveau phénomène. Edouard Minart, fondateur d’une nouvelle brasserie à Paris, a découvert la bière artisanale au cours d’un voyage à New-York. À son retour en France, il a décidé avec son ami d’enfance de se lancer à la fabrication de la bière traditionnelle. « On a voulu faire découvrir au consommateur de la bière dont les arômes sont exceptionnels et les goûts variés » comme a déclaré Edouard Minart. Après avoir testé plusieurs recettes de bière, les deux fondateurs ont embauché un brasseur professionnel, pour pouvoir commercialiser leur bière.

Les micro-brasseries, on les retrouve partout en France. En effet, ces douze derniers mois, chaque jour une brasserie ouvre la porte en France, comme l’a bien déclaré le propriétaire de l’entreprise Raphaël Michel, négoce en vin centenaire.

Selon le président du syndicat national des brasseurs indépendants, au début des années 2000, on en compte qu’une cinquantaine, alors qu’aujourd’hui, on en compte plus de 1000 brasseries.

Toutefois, la France reste toujours le pays du vin, les Etats-Unis, et la Grande Bretagne garde la première place en tant que consommateur de bière dans le monde.

 

Les brasseries artisanales

Selon Guillaume Ryckwaert, le jeune dirigeant du négoce en vin Raphaël Michel, « les bières artisanales représentent environ 7 à 8 % du marché total de la bière. »

Cet engouement sur la bière artisanale, peut s’expliquer par les gens qui se sont lassés des produits industriels avec des goûts standardisés qu’on retrouve dans les grandes surfaces. Ils ont envie de découvrir de nouveaux arômes et d’autres goûts, pour surprendre leur palet.

En plus, les consommateurs sont toujours à la recherche de produit au niveau local. Pour ces raisons que depuis cinq ans, les choses ont évolué et les micro-brasseries distribuent sur le marché ou dans quelques épiceries leurs produits.

Et ce qui est rassurant, c’est que la grande majorité des micro-brasseurs affichent une transparence totale sur leurs méthodes de production. Pas de problème d’hygiène ou de crise sanitaire, toutes les procédures sont respectées.

On retrouve même des ateliers, le week-end, qui sont organisés par des micro-brasseries pour initier les participants à la fabrication de leur propre bière.