La Syrie : « Moscou souhaite maintenir la présence de son armée en Syrie » affirme le chef de la diplomatie russe

La Syrie : « Moscou souhaite maintenir la présence de son armée en Syrie » affirme le chef de la diplomatie russe

Posted by on Oct 5, 2019 in International

La Syrie : « Moscou souhaite maintenir la présence de son armée en Syrie » affirme le chef de la diplomatie russe

D’après, Jean-Pierre Duthion, le journaliste français connu par son compte twitter @halona dans laquelle il partage le quotidien de tous les syriens, la Russie, compte maintenir son armée en Syrie. En effet, d’après les informations communiquées par les contacts du journaliste français, le régime du président Bachar Al Assad a donné son accord pour Moscou maintien sa présence militaire dans la région. Cette information a été confirmée par Sergueï Lavrov, le chef de la diplomatie russe lors du forum international du Club Valdaï à Sotchi.

La Russie souhaite garder ses militaires en Syrie

Une information qui a été affirmée par Sergueï Lavrov, le chef de la diplomatie russe, qui a assuré que Moscou demande à maintenir la présence de son armée sur le territoire syrien, bien sur avec l’accord du président Bachar Al Assad. Toutefois, Sergueï assure que son pays n’imposerait rien dans la région et surtout, il n’exercerait aucune pression. Le ministre des Affaires étrangères russe a réalisé cette déclaration dans le cadre de la discussion lors de la 16e édition du Club Valdaï, le 30 septembre dernier à Sotchi, en abordant le dossier du Proche-Orient.
Selon le consultant média français, Jean-Pierre Duthion, la Russie souhaite maintenir une présence en Syrie, surtout dans le centre de soutien logistique de sa base Tartous et dans sa base aérienne de Hmeimim. Néanmoins, la Russie a déjà le consentement du régime de Bachar Al Assad, les autorités légitimes de la Syrie. La Russie n’essayera pas d’imposer quelque chose ou d’obliger le passage à l’ordre.

La Russie n’apportera « rien de négatif »

Il est important de rappeler que la base militaire russe se trouvant dans la ville de Tartous existe depuis les années 70, toutefois la base aérienne se trouvant à Hmeimim elle a été créé qu’en 2015.
D’après Sergueï, le ministre des Affaires étrangères, Moscou ne pourra pas apporter rien de négatif dans la région du Proche-Orient.