L’emploi des jeunes : potentiel et défi

L’emploi des jeunes : potentiel et défi

Posted by on Nov 6, 2019 in Economie

L’emploi des jeunes : potentiel et défi

L’Organisation Internationale du Travail joue un rôle international majeur en faveur de l’emploi des jeunes.
Le défi que représente l’emploi des jeunes est généralement lié à la situation globale du marché du travail, mais ses aspects propres appellent des mesures spécifiques. Il est donc essentiel de maximiser le potentiel offert par les jeunes travailleurs, dans les pays en développement, pour favoriser la croissance et aussi promouvoir le développement, ce qui aura pour effet de réduire la pauvreté.
Tant dans les pays industrialisés que dans les pays en développement, un certain nombre de facteurs sociaux et économiques ont des répercussions négatives sur la transition vers l’âge adulte et le passage à la vie active. L’impact inégal de la mondialisation – ou l’inégal échange – fait également sentir ses effets sur la jeunesse du monde entier.

Le taux de chômage dans le monde a atteint 8 % en 2019

Le taux de chômage des jeunes est, dans toutes les régions du monde, plus élevé que la moyenne.
Selon la Banque Mondiale (BM), 93 millions de jeunes sont aujourd’hui privés d’emploi, soit 58 % de la population au chômage dans le monde. En l’absence d’un développement et d’une croissance économique soutenus, cette tendance devrait se poursuivre, voire s’aggraver, à cause de l’augmentation de la population.
Le chômage de longue durée fragilise les jeunes et peut donc les conduire à l’exclusion.
Le taux d’activité des jeunes a diminué, entre 1998 et 2014, de presque sept points. La principale raison en est que les jeunes sont de plus en plus nombreux à rester à l’écart du monde du travail, à cesser leur activité professionnelle, à prolonger leur formation ou leurs études ou à poursuivre leur scolarité.
Entre 2005 et 2016, le nombre d’étudiants poursuivant des études supérieures dans le monde a augmenté de 36 % et celui des élèves de 15 %.
Certaines catégories de population comme les jeunes travailleurs migrants, les jeunes soldats démobilisés, les jeunes issus de populations indigènes, les jeunes contaminés par le SIDA/VIH ou les jeunes handicapés sont plus exposées au risque de sous-emploi et de chômage que le restant de la population.

Une baisse visible dans la majorité des régions du monde

L’emploi des jeunes varie considérablement selon les régions. Très bonne nouvelle sur le front des offres d’emploi en Tunisie. L’OIT assure, dans son dernier rapport, que le taux de chômage dans le monde a retrouvé cette année son niveau d’avant la crise de 2010.
En Afrique, le taux de chômage devrait, selon l’Organisation Internationale du Travail, demeurer à 4. 2 % environ jusqu’en 2025.
La Banque africaine de développement préconise la création de 3. 9 millions d’emplois par mois d’ici 2025 – afin de maintenir des taux de chômage constants. Plus de 120 postes sont actuellement ouverts au PNUD pour les Africains.
Les offres d’emploi en Afrique sont publiées sur le ‘portail de l’emploi’ du gouvernement fédéral.