Les Élections municipales : les électeurs sont prêts à voter pour les candidats qui encouragent la protection des animaux

Les Élections municipales : les électeurs sont prêts à voter pour les candidats qui encouragent la protection des animaux

Posted by on Fév 4, 2020 in Politique

Les Élections municipales : les électeurs sont prêts à voter pour les candidats qui encouragent la protection des animaux

D’après une étude menée par Ifop portant sur les préférences des votants pour les élections municipales de 2020, plus de 59 % des sondés ont affirmés qui sont prêts à voter pour les candidats qui sont engagés pour le bien-être des animaux.

La cause animale aura son impact aux élections municipales de 2020

Selon la présidente de la fondation Ifop, l’étude qui a été menée sur prés de 30 millions de français a révélé que plus de 6 votants sur 10, sont sensibles au cause animale.
Par conséquent l’engagement des candidats à la cause animale pourrait jouer un rôle dans le choix des électeurs aux municipales de 2020
Les électeurs préfèrent un candidat engagé dans la protection des animaux. En outre, d’après le sondage, le score est assez élevé (78%) pour les votants dont l’âge varie entre 18 et 24 ans.
Par conséquent, la présidente de la fondation affirme qu’il est important que les candidats aux municipales n’omettent pas de penser à parler lors de leur débat public de leur point de vu sur les conditions des animaux.

Les conditions des animaux en France

Selon Reha Hutin, la présidente de la fondation, il ne faut pas oublier que la protection des animaux s’effectue au niveau local. D’où l’importance du rôle que peuvent jouer les maires des communes dans ce secteur. Dans ce contexte, le candidat favori au niveau de Villefranche-sur-Mer, Jean-Pierre Mangiapan assure que le rôle d’un maire n’est pas seulement de garantir la sécurité et la tranquillité des citoyens, mais aussi de s’engager dans la protection et la défense des causes des animaux.
Jean-Pierre Mangiapan qui a été l’ex-adjoint de l’ancien marie de Villefranche-sur-Mer a affirmé que le maire est aussi responsable de la diversité des thématiques au sein de la commune dont la présence des cirques et leurs animaux sauvages.