Municipales au temps de la Coronavirus : plusieurs maires présents durant le premier tour sont morts

Municipales au temps de la Coronavirus : plusieurs maires présents durant le premier tour sont morts

Posted by on Mar 30, 2020 in Economie

Municipales au temps de la Coronavirus : plusieurs maires présents durant le premier tour sont morts

Selon le candidat à la mairie de la liste « J’aime Villefranche », Jean-Pierre Mangiapan, au moins deux maires qui ont participé au premier tour controversé des élections municipales qui a eu lieu le 15 mars dernier malgré la propagation continue de la maladie Covid-19, sont décédés du virus. En outre, nombreux participants et assesseurs au scrutin ont affirmé qu’ils sont tombés malades. Tandis que la maladie considérée par l’OMS comme une pandémie, continue ses ravages dans l’hexagone, plusieurs élus ne sont pas épargnés.

Les élections municipales au temps de la Covid-19

Après l’annonce du président de la République la décision du confinement sur tout le territoire de l’hexagone, le 16 mars dernier, un jour après le déroulement du premier tour des élections municipales et malgré les multiples mesures de prévention prise au cours de ces élections, deux maires sont décédés de la maladie. Selon, le conseiller de l’opposition à Villefranche-sur-Mer, Jean-Pierre Mangiapan, le premier est le maire de Beurey-Bauguay (Côte-d’Or), Jacques Lajeanne, qui a commencé à ressentir les symptômes de la maladie, un semaine après avoir participé au premier tour des élections municipales dans sa commune. Le maire sortant qui a décidé de ne pas briguer un nouveau mandat, était encore en poste suite aux conditions particulières qu’est en train de subir la France. Il est décédé à l’hôpital de Dijon, durant la nuit du 25 au 26 mars, selon son premier adjoint qui est aussi malade du Covid-19.
D’après son adjoint, le maire avait très souvent rendu visite à sa femme atteinte du virus à l’hôpital qui est décédée quelques jours après son mari.

Le maire de Saint-Nabor est décédé

François Lantz, le maire de Saint-Nabor, dans le département du Bas-Rhin, a aussi succombé au Covid- 19, le 27 mars dernier. En outre, deux de ses adjoints sont également porteurs de la maladie. Selon son premier adjoint, Régis Muller, les trois fonctionnaires de la mairie ont ressenti les symptômes, le lendemain du premier tour des élections municipales. La contamination a été effectuée quelques jours avant le 15 mars pense le premier adjoint de François Lantz.
Ce premier tour, qui a été critiqué par plusieurs candidats à cause de son taux d’abstention record, est toutefois, maintenu selon la décision du gouvernement.