OPCI : ce qu’il faut savoir avant d’investir !

OPCI : ce qu’il faut savoir avant d’investir !

Posted by on Juin 5, 2019 in Economie

OPCI : ce qu’il faut savoir avant d’investir !

Un OPCI (Organisme de Placement Collectif immobilier) est un produit d’investissement immobilier à destination des particuliers et des institutionnels. L’OPCI est une sorte de SCPI (Société Civile de Placement Immobilier), plus liquide et plus souple, les parts s’échangeant plus facilement. Son capital est constitué de 10 % de liquidités et de 60 % au moins d’actifs immobiliers, ce qui rassure une revente plus rapide. Le reste sera investi en valeurs mobilières (OPCVM, obligations, actions, etc.), ce qui doit aussi apporter un petit plus en termes de rendement. En ce qui concerne la fiscalité applicable, l’imposition dépend de la forme juridique de l’OPCI.

Avantages et risques des OPCI

Risques

– Le risque lié à l’utilisation de produits dérivés. L’Organisme de Placement Collectif immobilier peut avoir recours à des produits dérivés, pour se couvrir contre une exposition désavantageuse des marchés. Dès lors, il peut exister un risque de couverture imparfaite.
– Le risque lié au recours à l’endettement. Dans le cadre du financement de ses acquisitions et autres travaux, l’Organisme de Placement Collectif immobilier peut avoir recours à l’endettement. Dans ces conditions, les fluctuations du marché à crédit peuvent réduire les sources de financement. Les fluctuations du marché immobilier peuvent, à leurs tours, réduire la capacité de remboursement de la dette.
– Le risque de contrepartie. L’Organisme de Placement Collectif immobilier est exposé à ce risque sur plusieurs marchés.
– Le risque lié à la détention d’actions. L’Organisme de Placement Collectif immobilier pourrait être en partie investi dans des actions d’entreprises foncières.
– Le risque lié au marché de l’immobilier. L’investissement que réalise l’Organisme de Placement Collectif immobilier est soumis aux risques liés à la gestion et la détention d’actifs immobiliers.
– Le risque de perte de capital. L’Organisme de Placement Collectif immobilier n’offre pas de protection ni de garantie en capital.
– Le risque de liquidité. Le marché immobilier offre une faible liquidité.

Avantages

– Fiscalité souple : deux modes de taxation.
– Rendements annuels de 6 % à 8 %.
– Investissement immobilier accessible avec de faibles montants.
– Aucun frais de notaire.
– Placement liquide.
– Gestion dynamique du patrimoine.
– Diversification du patrimoine : biens immobiliers généralement peu accessibles, gérés par des professionnels agréés par l’AMF.
– Mutualisation des risques : risques de loyers impayés dissipés et investissement collectif.
– Investissement dans la pierre par le biais d’une société.
A Plus Finance, une société de gestion indépendante, obtient l’agrément de l’AMF pour gérer des OPCI. L’obtention de cet agrément de l’Autorité des Marchés Financiers s’inscrit dans la stratégie “visant à développer ses domaines d’expertise (immobilier, cinéma, financement des PME…) sur les actifs non cotés”. À travers les futurs OPCI, le président et co-fondateur de cette société de gestion indique vouloir proposer aux institutionnels détenteurs d’immobilier des solutions d’externalisation et de gestion pertinentes et originales, et s’adapter aux besoins de ses clients. A Plus Finance intervient notamment dans les domaines du développement durable et du e-commerce.