Ramadan 2020 : le CFCM donne des recommandations pour profiter du mois du jeûne tout en respectant le confinement

Ramadan 2020 : le CFCM donne des recommandations pour profiter du mois du jeûne tout en respectant le confinement

Posted by on Avr 1, 2020 in International

Le 28 mars dernier, le Conseil français du culte musulman a publié des recommandations pour les citoyens musulmans afin de mieux vivre le mois de ramadan 2020 durant la période de confinement.

Malgré que les mosquées en France resteront fermées aussi longtemps que la situation demande, les musulmans ne sont pas exemptés de jeûner le mois saint pour autant.

Le mois du jeûne au temps du coronavirus

Le mois d’avril de cette année est assez chargé de fêtes religieuses dont la semaine sainte pour les juifs et les catholiques ainsi que la Pâques juive. Pour les musulmans aussi, le calendrier est aussi important vu que le mois saint en Islam, le mois de Ramadan 2020 devrait débuter aux alentours du 23 avril prochains.

Selon le Conseil français du culte musulman, d’après les autorités sanitaires en France, le confinement qui est dû à la crise de la maladie du Coronavirus risque de se prolonger durant plusieurs semaines englobant ainsi le mois de jeûne en Islam.

Le Conseil a par ailleurs invité les musulmans en France, de respecter toutes les mesures de sécurité sanitaire mises en place par le gouvernement, et ce même durant le mois de ramadan.

Le mois de jeûne

Constituant le 4 e pilier en islam, jeûner le mois de ramadan, est pratiqué par plusieurs pratiquants musulmans en France. En effet, d’après les derniers chiffres publiés par l’Insee, en France prés de 5 millions de musulmans affirment pratiquer le mois de ramadan. Dans le monde, c’est prés de 1.5 milliards de personnes affirment être concernées par le jeûne du mois saint en Islam.

Durant le mois de ramadan, les musulmans doivent pratiquer le jeûne de l’aube jusqu’au coucher du soleil. La date du début du mois de ramadan 2020, comme toute les années continue d’avancer de prés de 11 jours d’une année à une autre. Les journées donc tant à se rétrécir par rapport à l’été, rendant la privation de boisson et de la nourriture de plus en plus facile.