Comment réduire sa fiscalité grâce aux niches fiscales.

Comment réduire sa fiscalité grâce aux niches fiscales.

Posted by on Oct 5, 2016 in Economie

Comment réduire sa fiscalité grâce aux niches fiscales.

 

D’après notre expert fiscal Mr Thierry Weinberg spécialiste de la fiscalisation et Fondateur de Kleber Partners (pour voir ses références cliquez ici), il y a différents dispositifs qui permettent de réduire les impôts sur les revenus et qu’on peut classer en deux grandes catégories.

étiquette réduisez vos impôts

Les différentes catégories d’avantages fiscaux:

Tout d’abord, les avantages fiscaux accordés en contrepartie d’une prestation, comme l’emploie d’un salarié à domicile ou les frais de garde de jeunes enfants. Dans ce cas, 50 % des dépenses en service à la personne peuvent générer sous certaines conditions une réduction d’impôts. L’emploi d’une aide-ménagère pour un montant annuel de 12 000 euros, 6 000 euros seront déduits des impôts.

Il y a aussi les avantages fiscaux accordés en contrepartie d’un investissement, il existe plusieurs possibilités. Il peut s’agir d’un investissement immobilier comme le dispositif Pinel ou dans les PME via les fonds d’investissement de proximité ou les fonds communs de placement dans l’innovation.

À titre indicatif, un investissement dans un fond d’investissement de proximité, permet sous certaines conditions de bénéficier d’une réduction d’impôts sur le revenu de 18 %, cette réduction sera retenue dans la limite annuelle de 12 000 euros ou de 24 000 euros selon la situation familiale du contribuable.

niches-fiscales

les plafonds de réduction d’impôts:

Les réductions d’impôts sont plafonnées dans le calcul des impôts sur le revenu, le plafonnement des niches fiscales s’élève à 10 000 euros par an et par foyer fiscal et il s’applique en priorité sur les prestations comme les services d’aide à la personne. Certains investissements en outre-mer via le dispositif des Sofica bénéficie d’un plafond plus élevé de 18 000 euros sous certaines conditions et dans certaines limites.

MR Weinberg (plus de détails) démontre également que les avantages fiscaux liés à certains investissements ne sont pas plafonnés, comme par exemple la restauration de biens immobiliers dans le cadre du dispositif Malraux.

Même s’il est intéressant d’alléger son imposition, un placement ne doit jamais être souscrit en raison de son seul attrait fiscal. Il doit s’ajuster à la stratégie patrimoniale et aux adjectifs de l’individu afin de réaliser de choix d’investissements avisé.