Très haut débit (THD) : les opérateurs télécoms devront accélérer les déploiements pour tenir leurs objectifs

Très haut débit (THD) : les opérateurs télécoms devront accélérer les déploiements pour tenir leurs objectifs

Posted by on Mar 10, 2020 in France

Très haut débit (THD) : les opérateurs télécoms devront accélérer les déploiements pour tenir leurs objectifs

Tant en zone d'initiative privée que d’initiative publique, la perspective d’une large couverture du territoire en FTTH à l’horizon 2024 semble s’éloigner.

Fin janvier, le régulateur des télécoms a publié les statistiques actualisées de son observatoire des déploiements du THD, et principalement des réseaux FTTH et FTTLA. Bouygues Telecom, Paritel, Free, Orange et SFR veulent accélérer leurs investissements dans le THD fixe. Ces derniers veulent préserver leur part de marché. Pour chacun de ceux- ci, il s’agit notamment de ne pas se faire dépasser par la concurrence.

Lors de la présentation de ses résultats trimestriels, jeudi dernier, Paritel, l’opérateur télécom de proximité pour TPE/PME, a précisé ses ambitions en matière de THD. “Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ces ambitions sont trop élevées”, ajoute Sébastien Soriano, le président de l’Arcep – l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse.

L’opérateur de Jean-Christophe Bosnet dispose actuellement de plus de 5 millions de lignes ‘Fiber To Fiber’. Ce dernier veut atteindre les 12 millions de foyers raccordables (ou éligibles) à l’horizon 2022. “Investir dans cette nouvelle technologie est devenu stratégique. Donc, cette année, on va dédier une part beaucoup plus importante au déploiement de la fibre optique, ou des réseaux FTTH”, assure le président-directeur général du groupe. Ce nouveau réseau fibré doit remplacer, dans quelques années, le vieux réseaux cuivré. Celui-ci doit permettre d’offrir aux sociétés et aux citoyens un Internet ultrarapide – 200 fois plus rapide que l’ADSL.

En effet, avec la croissance de nouveaux services hébergés dans le Cloud computing, la multiplication des écrans à la maison et l’essor de la consommation du streaming et de vidéos, le besoin en bande va en crescendo.

Plus de 5 millions d’abonnés à la fibre optique en France

Les cinq principaux opérateurs télécoms français – Orange, Paritel, Free, SFR et Bouygues Telecom – déploient la fibre à marche forcée. Le rythme s’est accéléré considérablement au premier trimestre 2020, au point de battre des records, selon l’Union Internationale des Télécommunications (UIT).

La fibre optique, cette nouvelle technologie qui a vocation à remplacer l’ADSL, est actuellement le plus grand chantier des opérateurs télécoms français. Ce nouveau réseau fibré se substituera progressivement, dans les trois prochaines années, au fil de téléphone en cuivre afin d’acheminer Internet, la télévision et le téléphone dans les locaux des abonnés.